la plateforme qui vous accompagne à distance pour intégrer les arts visuels et numériques à l'hôpital

LES BIENFAITS D’ILLUMINART

Cette approche non médicamenteuse a montré ses bienfaits sur de nombreux aspects : Améliorer le séjour des patients hospitalisés, Stimuler leur créativité, les divertir, Humaniser l’espace de la chambre d’Hôpital, Soulager leur isolement, Apaiser la douleur ou l’angoisse, Faciliter le maintien des liens sociaux, Accompagner le soin
Le patient peut se divertir, transformer, modifier l’espace et l’ambiance de sa chambre, avec les couleurs, les sons, les rythmes qu’il choisit, induisant de nouvelles émotions, un impact positif sur son état général. Il peut retrouver confiance en lui. L’infirmier(e) peut pratiquer les soins plus sereinement.
C’est un dispositif bienveillant, que l’on utilise dans un service pour réduire l’ennui, la solitude, l’angoisse, dans la chambre, dans une salle de repos pour se divertir. Il est aussi utilisé au cours d’ateliers de praxie, où il peut agir sur l’émotion et les effets cognitifs. Les univers réels ou virtuels, forêts, musées, paysages immersifs, associent le visuel et le sonore pour permettre à l’utilisateur de s’évader de son quotidien douloureux, d’entrevoir d’autres perspectives, de changer d’univers en faisant appel à ses émotions et à ses sens.
En détournant l’attention du patient et en l’apaisant, le dispositif offre aussi un moment de répit aux aidants et accompagnants et permet aux soignants de pratiquer les soins plus sereinement. Véritable travail de coopération, Illuminart et les balades virtuelles mobilise de nombreux acteurs : les artistes et ingénieurs pour la mise en œuvre artistique et technique ; la communauté hospitalière qui participe à la fois aux ateliers, au déploiement du dispositif dans les services et aux études d’impact pour mesurer ses effets lors de son utilisation sur la gestion de la douleur et l’anxiété des patients, ainsi que sur la qualité de la prise en charge des soins par les professionnels (cadres hospitaliers, éducateurs, médecins, infirmières, psychologues, kinésithérapeutes, sophrologues, sociologues, ergothérapeutes…) ; les patients et accompagnants, pour le choix des contenus